Reunion-St-Denis-Barachois

Carnet de voyage à la Réunion

 

Reunion-carte

Informations générales

Géographie

A 9.000 km de la métropole, la réunion est une île volcanique, très montagneuse et presque ronde (70 sur 50 km); environ 220 km de circonférence et 2500 km2 de superficie (soit approximativement le double de la Martinique).

L'aspect montagneux de cette île est particulièrement impressionnant puisque le Piton des Neiges culmine à plus de 3.000 mètres; quant au Piton Fournaise, le volcan de l'île, un des plus actifs au monde, atteint 2.600 m.

Ce relief tourmenté rend l'intérieur du pays difficilement accessible : certaines zones ne disposent d'aucune route: pour y aller, il ne reste que l'hélicoptère ou... la marche à pied !

C'est pourquoi, la Réunion est le paradis de tous les randonneurs: l'île est quadrillée de chemins de randonnées bien entretenus avec un réseau de refuges pour les longues étapes, le tout au milieu d'une végétation luxuriante... mais attention, il s'agit de randonnées sportives et difficiles: il faut être bien entraîné...!

Reunion-cirque-Cialos

Population

La population atteint 785.000 ha d'origines très diverses (Madagascar, Afrique de l'Est, Inde, Chine...) et également très métissée. Ceci représente une densité moyenne de 313 ha/km; mais la population est en fait répartie sur le seul pourtour de l'île compte tenu de l'accessibilité très difficile du centre de l'île.
La densité du littoral est ainsi très forte et dépasserait les 1.000 ha/km2 (soit plus qu'en région parisienne..!).
De plus, cette population est en forte augmentation: la Réunion devrait atteindre le million d'habitants dans une vingtaine d'années.

La question est de savoir comment et où loger ces habitants compte tenu de l'absence de terrains disponibles, toutes les surfaces non montagneuses étant déjà occupées soit par l'urbanisation soit par les cultures (canne à sucre).

Il est probable que ces futures constructions soient réalisées au détriment des terres consacrées à la canne à sucre, ce qui risque à terme de remettre en cause l'avenir de cette filière, pourtant déterminant pour l'équilibre économique de l'île. Enfin, malgré des zones constructibles limitées, l'habitat est resté de faible hauteur... peu d'immeubles et beaucoup de maisons surtout dans les Hauts où l'air est plus frais et où il fait bon vivre...

Reunion-St-Denis-Roland-GarrosTransports

Mais ceci entraîne une utilisation limitée des transports en commun (bus); la seule voie ferrée qui desservait la cote ouest a été supprimée; donc tout le monde se déplace en voiture et utilise bien entendu uniquement la route qui suit le littoral... malgré des efforts permanents pour moderniser les infrastructures, les embouteillages sont donc très importants; lors de notre arrivée, il nous a fallu 2 bonnes heures pour aller de l'aéroport à notre hôtel de St Leu, soit 50 km...

D'énormes projets sont en cours : une nouvelle route pour relier St Denis à St Paul par la corniche, la route actuelle étant saturée et d'un coût d'entretien énorme compte tenu des chutes de pierre permanentes de la falaise et de l'action de la mer, Refaire une voie ferrée (le "Tram-train"), dans un premier temps entre Ste Marie et St Paul.

Reunion-cirque-Cilaos

Climat

Le climat de la Réunion est de type tropical et inversé par rapport à la métropole: l'été, de décembre à mars, est la période chaude et humide; l'hiver est frais et agréable; c'est en fait la période septembre/novembre (printemps) qui est la plus agréable pour se rendre dans cette île. Quoiqu'il en soit, quelle que soit la saison, il faut se lever tôt: en général, le temps est très beau le matin, se couvre progressivement pour terminer par des averses...

Pour une information plus complète sur la Réunion:
www.runweb.com Portail très complet consacré à la Rénion.
www.la-reunion-tourisme.com Le site officiel de l'Office du tourisme
www.iledelareunion.net Informations touristiques (nombreuses photos)

 

Les cirques

Mafate (Piton Maïdo)

Reunion-Mafate-Piton-MaïdoLa route nous emmène du niveau de la mer à plus de 2000 m en 30 km!
La route est vraiment très sinueuse: de la haute montagne! Progressivement la végétation évolue: après la zone habitée, on traverse les cultures de géraniums puis on arrive à la foret tropicale de plus en plus dense où se mêlent les fougères arborescentes et de nombreuses plantes tropicales.

Ensuite, celle-ci cède la place à la foret d'eucalyptus puis, peu avant le sommet, plus rien: une végétation rabougrie nichée dans chaque anfractuosité des rochers: on arrive alors au point d'observation du Piton Maïdo(2.200 m).

 

Réunion-fougere-arborescente

Celui-ci dévoile à nos pieds tout le cirque de Mafate: une falaise vertigineuse, presque verticale dévale au fond du cirque. Malgré les apparences, celui-ci n'est pas inhabité: on aperçoit plusieurs villages, Marla, La Nouvelle, Roche Plate; à La Nouvelle, on aperçoit les hélicoptères qui ravitaillent les habitants du cirque.

Par chance, le temps est clair, la visibilité très bonne: c'est le moment de filmer car cela risque de ne pas durer... Effectivement, un 1/4 heure plus tard les nuages montent et finissent par occulter complètement la vue sur le cirque. Impressionnant de voir à quelle vitesse montent les nuages!

Redescente par la même route jusqu'à la route forestière des Tamarins: une route très pittoresque dans les forets d'eucalyptus, de conifères; elle traverse ensuite la foret tropicale où les hortensias sauvages qui bordent la route passent du blanc au bleu profond. Route en ciment bien entretenue; de temps en temps un radier qui doit être délicat à passer par forte pluie...

Tout le long de nombreux points de pique-nique sont aménagés avec, pour éviter les feux de foret, systématiquement des barbecues en pierre.

Cilaos

Nous quittons la côte à St Louis et entamons la montée sur Cilaos: 35 km pour passer de 0 à 1250 m... La route est souvent impressionnante, les virages innombrables, la pente souvent très forte; sur certains passages, la route ne permet pas le croisement: il faut être très prudent!

En particulier 2 tunnels (construits en 1858...), très étroits, où il faut être sur que le tunnel est libre avant de s'engager.
Mais le spectacle offert est tout simplement grandiose.

Reunion-cirque-Salazie-cascadeArrivés à Cilaos, nous continuons sur la route de l'Ilet à Cordes, du nom des cordes utilisées par les habitants pour rentrer chez eux quand il n'y avait pas encore de route...

La route est encore plus spectaculaire que celle qui arrive à Cilaos.

En particulier, on passe devant la cascade Pissa (sic) et on pense en quel état elle doit être lors de grosses pluies... Ilet à Cordes est un petit village de cultivateurs spécialisés dans les lentilles et la vigne. Le vin de Cilaos (blanc, rosé, rouge) a obtenu une bonne notoriété (vin de pays).

Salazie

Le 3ème cirque de la Réunion est ouvert sur la cote au vent et est donc le plus humide: c'est le cirque des cascades: il y en a partout !
Après le village de Salazie, on monte jusqu'à Hell-Bourg où on apprécie ses cases créoles et son cimetière particulièrement bien fleuri; on prend ensuite la route de Grand Ilet, dernier village blotti au fond du cirque de Salazie.

Le volcan

Reunion-lave-solidifieeLe Piton de la Fournaise est un des volcans les plus actifs au monde. Presque chaque année, une éruption entraîne des coulées de lave qui vont régulièrement jusqu'à la mer: toutes arrivent dans la région du Grand Brûlé, au sud-est de l'île entre St Philippe et Ste Rose, où il faut régulièrement refaire la route sur la dernière coulée de lave.
Dans cette zone, une véritable atmosphère de désolation: aucun village, personne; même la nature a du mal à reprendre vie. Seule la route confirme la présence humaine et la volonté de l'homme de ne pas s'avouer battu par le volcan... On traverse différentes coulées de lave: suivant leur date, leur composition varie très sensiblement.
A Piton Ste Rose, la lave a même cerné l'église sans entrer à l'intérieur: un vrai miracle qui donne lieu désormais à une ferveur toute particulière. Malheureusement, le volcan, qui était en activité depuis août 2006, vient juste de s'arrêter: 4 mois d'activité exceptionnelle et arriver juste après... dommage !

 

La Réunion et le sucreReunion-etiquette-rhum-Charette

Culture traditionnelle, la canne à sucre est la principale activité agricole de la Réunion. De juin à décembre, l'île vit au rythme de la campagne sucrière. Surface agricole utilisée (SAU) en 2005 ( hectares): 49 149 ha Surface plantée en canne à sucre en 2005 (hectares): 25989 ha (soit 50%) Livraison de cannes aux usines en 2005 (tonnes):1 801 306 Les usines sucrières on connu un constant mouvement de concentration: 189 usines en 1860 et désormais... 2, Bois Rouge (Ste André) et le Gol (St Louis).

Usine du Gol

L'usine du Gol est la plus importante de l'île; elle traite toute la canne récoltée sur la cote sous le vent de St Gilles à St Philippe Elle produit 110.000 tonnes de sucre par an, soit 40 tonnes à l'heure!! Pour cela, elle broie 1.000.000 tonnes de canne par an.

L'usine du Gol en quelques chiffres :

  • Elle fabrique plus de 1.000 tonnes de sucre par jour soit 45 tonnes par heure,
  • 14.000 hectares de cannes environ sont traités par la sucrerie, soit 1 million de tonnes par an,
  • Un cachalot alimente toutes les 4 minutes l'usine,
  • 190 personnes sont employées en inter-campagne, auxquelles s'ajoute 200 saisonniers pendant la récolte.
Reunion-usine-sucre-Bois Rouge

 

La production de sucre à la Réunion

Au terme du processus de transformation on obtient des sucres de différents niveaux de qualité ainsi que du sucre de premier jet destiné à l'export pour y être raffiné.
Les sucres spéciaux ( 30 % de la production) varient par les couleurs (du blond très clair au roux foncé) et par le granulométrie avec des cristaux plus ou moins fins.
Ces sucres contiennent entre 98 et 99 % de saccharose et des éléments tel que les sels minéraux ou des oligo-éléments qui apportent arôme et couleur. Le sucre blanc très raffiné contient environ 99.7 % de saccharose.

La Réunion produit chaque année environ 210.000 tonnes de sucre. Le sucre de la Sucrière de la Réunion produit par l'usine du Gol est commercialisé à la Réunion sous la marque Mascarin. Le sucre en vrac et gros conditionnement est exporté vers la métropole.

Usine de Bois Rouge

La sucrerie de Bois-Rouge, filiale du groupe Tereos, est située au Nord de l'île de la Réunion, à Saint-André. D'une capacité de broyage d'environ 8.000 tonnes par jour, l'usine fonctionne lors de la campagne sucrière, de juin à décembre. Cette unité traite environ un million de tonnes de canne par campagne, pour une production dépassant 100.000 tonnes de sucre. Des investissements importants ont permis de développer l'activité traditionnelle de sucrerie par la fabrication de sucres spéciaux roux et de sucre blanc de canne raffiné.

Stella Musée

Situé à la sortie sud de St Leu, le musée Stella Matutina est installé par le Conseil Général dans une ancienne usine sucrière fermée en 1978. 5.000 m2 d'exposition sur 4 niveaux au milieu des machines de l'époque laissées en place.
Ce musée représente l'histoire du sucre à la Réunion depuis la Compagnie des Indes jusqu'à nos jours et détaille les différents processus de fabrication utilisés. Intéressant et pédagogique.

Par contre, déception à la boutique du musée: si vous cherchez un ouvrage complet sur la canne et l'industrie du sucre, vous ne le trouverez pas là mais plutôt à St Denis, Librairie Autrement, 82 rue Juliette Dodu.

Pour plus d'infos sur la canne et le sucre à la Réunion:
www.bois-rouge.fr Tout sur l'usine de Bois Rouge
www.lesucre.com Informations complètes sur le sucre
www.runweb.com/communaute/coupdeprojo/canne_a_sucre.asp
Visite de l'usine du Gol.

Pique-niques

Reunion-Pique-Nique-Langevin

Le "pique-nique" du dimanche en famille est un des loisirs favoris des réunionnais. De nombreuses zones "pique-nique" ont été installées tout au long des routes traversant les zones forestières; des barbecues "en dur" sont en général aménagés pour éviter tout risque d'incendie. Certaines zones connaissent un engouement extraordinaire: par exemple la vallée du Langevin, qui descend de la montagne dans le sud de l'île près de St Joseph.

Tôt le matin, la vallée est envahie par une cohorte de voitures amenant les familles de la région pour passer une journée dans la fraîcheur de la rivière... quel plaisir de se baigner dans cette eau raffraichissante ! Autant dire que, le dimanche, il vaut mieux éviter la route du Trou Noir qui part de Langevin, en direction de Grand Galet; celle-ci est toute la journée complètement embouteillée avec des voitures garées dans tous les sens...! A reporter impérativement en semaine.

Zone balnéaire de St Gilles

Reunion-plage-St-GillesLa zone St Gilles / Boucan Canot a beaucoup changé: c'est devenu la zone touristique n°1 de l'île: elle regroupe les principaux hôtels, de nombreux restaurants, un port de plaisance et tout ce que recherche le touriste... mais du coup, elle a perdu une bonne part de son coté créole !

Pour être venu là il y 25 ans, je peux malheureusement constater que cette évolution n'est pas très positive mais bien sur de nombreux touristes apprécient ce type de station où, quelque soit le pays, ils retrouvent immédiatement leurs repères.

La Réunion est une île où le chômage dépasse 30%: il faut bien créer de l'activité et donc des emplois... et par conséquent réaliser ce qu'attendent les touristes. Tant pis pour les nostalgiques de St Gilles d'autrefois, perdu dans sa pinède...

Survol de l'île en hélicoptère

Héliagon Reunion-hélico-survol-Cilaos

Sur les Hauts de St Gilles, l'héliport d'Héliagon est le plus important de l'île: sa proximité avec les hôtels de St Gilles explique cela L'accès par les Hauts de St Gilles est difficile et peu engageant: le dernier kilomètre est une piste non goudronnée et en mauvais état: vraiment pas très accueillant... on a vraiment l'impression de s'être trompé de route! Organisation ancienne sur l'île; dispose de 9 Ecureuils.
Nous souhaitons faire la découverte de l'île en hélicoptère mais nous voulons être surs d'être bien placés afin de filmer et photographier dans les meilleures conditions: 6 personnes par hélicoptère, 2 devant à coté du pilote et 4 derrière (2 aux fenêtres et 2 au milieu qui ne peuvent pas faire grand-chose): aucune assurance, donc nous ne prenons pas position.

Au retour, on s'aperçoit qu'une autre route, goudronnée, dessert l'héliport, mais elle rejoint la cote à St Paul, ce qui va nous allonger sensiblement!

Hélicorail

L'héliport d'Hélicorail est situé sur l'aéroport de St Pierre (Pierrefonds), en bord de mer à l'entrée de St Pierre.
Nouvelle organisation qui vient de s'installer: 1 Ecureuil. Les conditions sont comparables à celles d'Héliagon, mais l'accès est plus facile et comme l'héliport est beaucoup plus au sud de l'île, le survol (45mn, même durée qu'avec Héliagon) sera plus complet; en plus, leur tarif est légèrement plus avantageux: 240€ par personne.

Affaire conclue: on s'inscrit, départ à 7h 45... il va falloir se lever tôt... en espérant que le vol ait lieu!

Survol

Dès notre arrivée à l'aéroport, et malgré le temps assez beau, on nous explique que les conditions ne sont pas si bonnes et qu'au mieux la ballade se limitera aux cirques de Mafate et Cilaos; si on n'est pas d'accord, il faudra revenir un autre jour... Justement, on n'est pas d'accord, mais comme le temps change vite, on décide de rester quand même.... On ne sait jamais!
En fait, le temps évolue bien et on nous annonce bientôt que nous ferons partie du prochain départ... pour un circuit à priori complet.

Nous sommes regroupés à 6 dans l'hélico: 2 devant à coté du pilote et 4 derrière. L'hélicoptère est un bi-moteur Ecureuil d'Eurocopter; le pilote, en poste depuis 10ans, la "belle" soixantaine, nous met en confiance: compétence et humour ! Bien sanglés, avec le casque sur les oreilles pour ne pas perdre les commentaires du pilote, nous décollons en douceur.

Vol direct vers Cilaos, col du Taïbit, cirque de Mafate, puis Salazie avec incursion spectaculaire dans le Trou d'Enfer aux magnifiques cascades, la Plaine des Cafres puis le volcan; celui-ci n'est malheureusement pas totalement découvert.

En conclusion, 45 mn fantastiques où on découvre les merveilles de la Réunion vues du ciel: un vrai régal... à recommander même si cela peut paraître cher (240€ le tour complet de 45mn par personne avec Corail Hélicoptère). Mais il faut être patient surtout en saison humide où le temps change très vite et les départs jamais assurés d'avance; d'ailleurs, le circuit évolue en temps réel, au fur et à mesure du vol en fonction des alea du temps.

Pour plus d'info:
www.heliagon.com
www.corail-helicopteres.com

Hôtel Iloha (St Leu)

Reunion-Saint-Leu-Hotel-IlohaBien placé sur les hauteurs de St Leu: très belle vue sur la baie.
Situé juste au niveau de la ferme d'élevage de tortues; à environ 2 km au nord de St Leu.
Clientèle locale importante en particulier le WE, y compris des clients qui viennent juste passer la journée (déjeuner + piscine).

L'hôtel comprend à la fois des chambres dans un bâtiment à 2 niveaux et des bungalows de 2 types: petit pour 2 personnes et grand pour 3 à 6 personnes; à noter que les petits bungalows sont accolés 2 à 2. L'ensemble est disséminé dans un jardin tropical; celui-ci est assez beau avec de belles fleurs mais il est malheureusement mal entretenu: en particulier, les branches mortes des palmiers tombées à terre ne sont même pas ramassées...

Nous avons été logés en bungalow (grand): il est effectivement possible de négocier à l'inscription un grand bungalow même pour 2 personnes moyennant un supplément relativement modeste.


Reunion-Saint-Leu-Hotel-IlohaNotre bungalow disposait de 2 chambres avec grand lit et d'une mezzanine avec 2 petits lits; une des chambres bénéficie d'une salle d'eau particulière; le bungalow comprend également une 2ème salle d'eau avec WC, une cuisine ainsi qu'une belle varangue (terrasse).

Petit problème: certains bungalows se trouvent tout près de la route locale où il y a quand même un trafic non négligeable: si c'est possible, pensez à demander un bungalow pas trop près de la route. Bel ensemble bar/restaurant/piscine avec une magnifique vue sur la baie de St Leu.
Petits déjeuners en formule buffet à partir de 6h. Copieux et agréable de prendre son PD au bord de la piscine. Le restaurant propose une cuisine soit créole soit métropolitaine Bonne qualité, service efficace; cadre très agréable.

Peu d'animation: une soirée typique chaque semaine (chaque vendredi) avec repas spécial servi autour de la piscine et groupe folklorique de la Réunion.

En conclusion, un petit hôtel à dimensions humaines; on ne vient pas là pour se faire voir mais pour son atmosphère simple et chaleureuse; de plus, idéalement placé: pas trop loin de St Denis, à proximité de Mafate et Cilaos ainsi que du volcan.

Pour en savoir plus:
www.iloha.fr

 

Reunion-cuisine-réunionaise

Restaurants

L'Ambroisie à St Joseph

Sortie en direction de St Philippe
Agréable, accueil très sympathique. Salle simple mais bien aérée avec une sorte de balcon terrasse.
Cuisine créole mais aussi métropolitaine, quelques plats vietnamiens.
Un bon restaurant à recommander sans réserve.
Menu: 2 civets zourite (seiche), 2 ananas glace et une 1/2 rosé : 44 €.

 

Reunion-St-Denis-creperie

 

 

 

La Crêperie, rue Victor Mac-Auliffe à St Denis

Idéal pour un repas rapide et agréable à St Denis
Menu : Crêpe langouste + carry de zourite + 4 bières Dodo (=Bourbon): 53€

Le Bouvet, rue de l'amiral Bouvet, à St Benoit

Cadre un peu rétro colonial, cuisine créole excellente, dommage que le contact avec le personnel ne soit pas au même niveau... mais on ne peut pas tout avoir!
Finalement maison à recommander quand on se trouve dans cette région de l'île où le choix est relativement limité.
Menu: Massalé de cabri + Cari camarons (grosses crevettes) Crème brulée + Glace vanille, ananas Pichet 50 cl rosé 53 €

Reunion-Tevelare-Hotel-FougèresHôtel des Fougères à Tévelare (Maïdo)

Hôtel de montagne: très peu de monde (pratiquement vide), pas d'ambiance.
Comme d'autres, la serveuse ne parle pas trop et n'est pas vraiment sympathique!! Mais au Tévelare, il n'y a pas le choix et c'est quand même très bien pour un déjeuner rapide.
Menu: 2 civets de zourite, 2 tartes aux litchis, 1 pichet de rosé... pour 42 €.

La Varangue à St Leu

Le meilleur restaurant de St Leu avec une belle terrasse en bordure de l'océan. En bord d'océan, à la sortie sud de St Leu Accueil convivial dès l'entrée: belle et grande salle toute en longueur donnant directement sur la mer: très agréable le soir (réserver une table en bord de mer) Personnel réunionnais et mauricien; cuisine créole, poissons, crustacés...
Un peu cher mais le prix est justifié par le cadre et la qualité de la cuisine En plus, l'ambiance est très agréable
Finalement à recommander quand on veut se faire plaisir avec un dîner qui sort de l'ordinaire.
Menu: 2 ti-punchs 1 assiette créole (diverses spécialités réunionnaises: boudin, acras...) 2 demi langoustes grillées 1 pirate (bananes flambées) + 1 carpaccio d'ananas 1 Sancerre 149 €

Reunion-Cilaos-restaurant-SentiersRestaurant des Sentiers à Cilaos

Beaucoup de monde, essentiellement des réunionnais en famille; ambiance bon enfant.
Personnel un peu dépassé par l'affluence mais tout se passe bien.
Cuisine créole; carte assez limitée, mais il faut être ni trop exigeant ni trop pressé quand on est dans un tel environnement, en quelque sorte au bout du monde...
Menu: 1 petit salé aux lentilles (plat du jour) + 1 salade camarons ananas 2 sorbets 3 boules 2 bières (Bourbon) et 1/2 bouteille Cilaos rosé 46 €

Le Piccolo, rue du Général de Gaulle, à St Gilles

C'est un restaurant banal et assez ancien qui garde une forte clientèle d'habitués locaux; de plus, il faut noter qu'il porte mal son nom: il dispose de 2 salles dont une assez grande.
Cuisine créole classique sans prétention particulière
Seul inconvénient: situé sur l'avenue du Général de Gaulle, très passante et donc bruyante.
Menu: 3 bières + 1/4 rosé Salade exotique + salade tropicale 30 €

Reuinion-Salazie-restaurant-Auberge

L'Auberge à Mare Vieille Place (Salazie)

Bien agréable de trouver ce restaurant dans un environnement où il n'y en a pratiquement aucun et où on finit par se demander comment on va pouvoir se "sustenter".... Case créole sympa, quant à la patronne elle assure !
Cuisine créole sans prétention mais très agréable.

A recommander sans réserve, d'autant qu'il n'y a pas beaucoup de choix dans cette zone ...
Menu: 3 bières + 1/4 blanc Cabri massalé + St Pierre créole Banane flambée + Glace 3 boules 48 €