Croatie-Dubrovnik-baie-panoramique
A découvrir...

Un diaporama animé de 12'
pour découvrir Dubrovnik,
les îles de Korcula et Mljet, mais aussi la fameuse baie de Kotor,
se replonger dans la ville martyr de Mostar, théatre de violents affrontements entre Croates et Bosniaques et visiter l'hôtel Dubrtovnik Palace.

Voir le diaporama

 

Carnet de voyage en Croatie

Dubrovnik

Carte-CroatieRégion magnifique, très courue avant le conflit entre les croates, bosniaques et serbes; la Croatie, la première, a réussi à tout remettre en état et à se doter d'infrastructures modernes aptes à recevoir des touristes exigeants.

Désormais, la Croatie est totalement prête à dévoiler les beautés de sa région et à exploiter cette opportunité économique; les prix restent pour le moment à des niveaux très acceptables! A rapprocher de côtes rocheuses comparables comme la Corse... mais rapport qualité / prix du simple au double... c'est le moment d'en profiter!

Qualité des guides: parlent parfaitement le français et sont passionnés par leur pays.

Perchée sur son rocher, ceinturée de ses imposants remparts baignés par l'Adriatique, Dubrovnik, l'ancienne Raguse, est sans conteste un des joyaux du patrimoine architectural mondial.

George Bernard Shaw écrivait déjà en 1929 lors d'un séjour à Dubrovnik:
"If you want to see heaven on earth, come to Dubrovnik".

Croatie-Dubrovnik-baie

C'est vraiment une région magnifique, parfaitement remise en état depuis la guerre et à proximité de la France qu'il faut découvrir sans délai! Côte rocheuse: pas de plage.

Beaucoup de monde mais très peu d'allemands... l'aspect "naturiste" a disparu (très en vogue à l'époque communiste...); la plupart des grands hôtels de l'époque ont été abandonnés en l'état: de nouveaux ont été reconstruits.

Ne pas oublier d'aller sur la route de l'aéroport (direction Cavtat, Cilipi,); à environ 7/8 km de Dubrovnik, magnifique point de vue sur la ville et ses environs immédiats: ballade à faire impérativement le matin (l'après-midi, la ville est à contre jour); bus n° 10 (très peu fréquent) ou taxi.

Croatie-Restaurant-DubrovnikIl peut faire très chaud à Dubrovnik : c'est dans ce cas, que l'on apprécie particulièrement les petites ruelles où sont installés la plupart des restaurants de la ville: simples, agréables et d'un prix très accessible; nombreuses spécialités de poissons arrosés de vin croate.

Par exemple, restaurant Antunini: bon accueil et bonne nourriture sans prétention; apéritif offert; parle français.Croatie-Dubrovnik-remparts

Eviter les restaurants installés sur le vieux port, grands, envahis de touristes, bruyants et très ensoleillés!

L'ancienne Raguse présente un ensemble architectural très homogène, bien entretenu et passionnant à découvrir: ne pas oublier de faire le tour de la ville par les remparts: même si cela peut paraître fatigant, la ballade vaut le coup en donnant en particulier des points de vue sur la ville tout à fait originaux (à éviter aux heures de fortes chaleur...)

Tout sur Dubrovnik:
www.tzdubrovnik.hr
www.dubrovnik-online.com

 

Hôtel Dubrovnik Palace

Croatie-Hotel-Dubrovnik-PalaceConstruit sur la presqu'île de Lapad à environ 5 km du centre ville.
Initialement construit en 1972, cet hôtel est resté pendant près de 20 ans une des références hôtelières de Dubrovnik.

Malheureusement, il a été gravement endommagé entre 1991 et 1994 par les bombardements; racheté en 2002, il a été complètement démoli et reconstruit suivant les nouveaux standards internationaux mais en privilégiant totalement la Croatie, tant pour les matériaux utilisés que pour les sous-traitants; il a été inauguré en 2004.

Hôtel parfaitement équipé pour les conventions : salles de réunion jusqu'à 1.000 personnes. 1er contact peu engageant : aspect massif et lourd de l'entrée; arrivée par le 9ème étage : les chambres en dessous... entre le niveau réception et le niveau mer.

Vue magnifique de tous les points de l'hôtel en particulier de toutes les chambres.
320 chambres confortables (dont 20 suites): bar, TV, coffre, sèche-cheveux, peignoir, nombreux rangements, belle terrasse; toutes les chambres sont orientées nord/ouest et offrent ainsi de magnifiques couchers de soleil... à vos appareils photo!

Croatie-Dubrovnik-coucher-soleil-baieSi possible, éviter les chambres du 6ème (juste sous le restaurant du 7ème): à chaque repas et en particulier le matin (à partir de 6h 30), le mouvement des chaises dans le restaurant s'avère très bruyant curieusement plus que dans le restaurant lui-même !

Liaison directe avec le centre de Dubrovnik par le bus (ligne 4) :
Dubrovnik (centre ville / Pile) --> Hôtel (terminus = impossible de louper l'arrêt)
coût : 8 kunas le trajet (tickets en vente à la réception de l'hôtel mais aussi sur la place Pile)
possibilité de les acheter dans les bus mais le prix est de 10 kunas et le chauffeur ne rend pas la monnaie ...
1 euro = 7,50 kunas, pour calculer plus simplement : 1 kuna correspond plus ou moins à 1 Franc
donc un ticket de bus revient à environ 1 euro.

Bien entendu, pas de plage: le bord de la mer est aménagé avec des plates-formes cimentées équipées de transats pour le bronzage; une échelle, permet un accès à la mer pour les plus "intrépides" (à ne pratiquer que par mer très calme, pour éviter de se faire bousculer sur les rochers ...).

Croatie-Dubrovnik-Palace-plagePlusieurs piscines de différentes dimensions (mais eau douce !). La grande piscine dispose d'un bar avec accès direct sans sortir de l'eau. Une zone à l'écart, préservée par une grille, était initialement réservée aux clients naturistes... mais, ceux-ci ont pratiquement disparu!
Cette zone, qui dispose de sa propre piscine et d'un bar, est désormais utilisée pour des conventions ou pour organiser des dîners très romantiques pour les clients amoureux!!

Un restaurant "grill" en bord de mer ouvert midi et soir (Taverna): très agréable pour un déjeuner léger à l'abri des pergolas des terrasses.

Le grand restaurant (Elafiti) est au 7ème étage: service de base sous forme de buffet (pension): même dans la formule "buffet", la qualité des plats est tout à fait correcte; seul petit reproche: les plats proposés ne se renouvellent pas beaucoup... mais possibilité de service à la carte.

Restaurant très grand, décoration assez froide et peu chaleureuse, sans compter la climatisation qui ajoute à la froideur de la décoration!! Heureusement, possibilité de s'installer sur une terrasse qui domine la mer (très agréable): aussi essayer d'arriver tôt (ou tard) pour trouver de la place sur la terrasse, beaucoup plus agréable que la salle; service attentionné et efficace.

Croatie-Dubrovnik-Palace-piscineBar au niveau de la réception: grand, impersonnel et sans intérêt si ce n'est la vue magnifique dont on jouit à ce niveau.

Pour prendre un verre, préférer sans hésitation, le bar de la piscine (niveau 1): très sympa, en particulier le soir: très agréable de boire un drink entre mer et piscine, tempéré par la brise douce et rafraîchissante ...

Par contre, pas d'apéritif local particulier; et si vous souhaitez un "pastis", précisez bien comment vous voulez qu'on vous le serve sinon vous l'aurez dans un verre à liqueur sans eau ni glaçon ! (si vous souhaitez un "Ricard" prononcez "richard" !!).

Croatie-Dubrovnik-Palace-terrasse-FitnessClub

Au dernier étage (9ème), magnifique centre de thalasso: les locaux sont très confortables : salons de soins intimes et confortables;très grande piscine (la plus grande de l'hôtel) avec une vue fantastique sur la baie... Dans chaque chambre, un peignoir est mis à disposition des résidents pour se déplacer facilement au centre de thalasso.
Plusieurs connexions Internet disponibles; dans la partie "convention", un matériel bureautique très moderne est disponible mais uniquement dans la mesure où il n'y a pas de convention en cours.

Globalement, un hôtel confortable et moderne à recommander sans hésitation à ceux qui cherchent hôtel de haut standing à des conditions très abordables.

Pour en savoir plus, consulter le site de l'hôtel :
www.dubrovnikpalace.hr/home.aspx?PageID=2

 

Korcula

Croatie-Korcula-rempartsGrande ballade en bateau: 3h de traversée par le ferry assurant la liaison régulière Dubrovnik / Split.
Une des plus grandes îles de la côte Dalmate; la ville de Korcula est une sorte de Dubrovnik en plus petit, une magnifique petite ville fortifiée.

L'île est séparée du continent par un isthme de 1270 m; le retour vers Dubrovnik peut donc se faire par la route ce qui permet de voir la région sous un angle différent; en particulier, la dégustation des vins locaux (assez moyens; mais attention, ils sont par contre très forts: 13 à 15°) et une escale à Ston (anciens marais salants).

Plus d'info sur Korcula:
www.korculainfo.com

 

MljetCroatie-Mljet

Excursion dans la Réserve Naturelle de l'île de Mljet en hydroglisseur (1 heure à l'aller et au retour): peu agréable pour découvrir une île finalement d'un intérêt moyen.

A mon avis, préférer une excursion en bateau traditionnel (caïque en bois) dans les îles Elafites beaucoup moins loin mais aussi intéressantes; le but en fait n'est pas de visiter une ile mais de naviguer au milieu de toutes les îles et d'apprécier les paysages somptueux que la mer nous offre.

Plus d'info sur Mljet :
www.np-mljet.hr/about national park.html

 

Kotor (Montenegro)Montenegro-Bouches-Kotor

Excursion aux "Bouches de Kotor" situées en Serbie Monténégro, le"fjord" le plus grand de toute la Méditerranée ! Le site est magnifique et très original sans parler de la vieille ville de Kotor qui reste également très typique, blottie à l'intérieur de ses remparts.

Après Kotor, la route monte dans les montagnes ce qui donne l'occasion de découvrir un magnifique point de vue sur tout le site de Kotor.
A ne pas manquer.

Pour plus d'info:
www.1clic1planet.com/yougoslavie.htm
www.historychannel.com/classroom/unesco/kotor.html (anglais)

 

Mostar (Bosnie)Bosnie-Mostar-pont

Même pour ceux qui limitent leur séjour à la région de Dubrovnik, il est indispensable d'aller jusqu'à Mostar (120 km). La Bosnie, pays musulman, regroupe également des croates (catholiques), des serbes (orthodoxes).

A Mostar, ces 3 communautés sont à peu près égales: la ville a donc connu une guerre terrible dont elle a beaucoup de mal à se remettre: les conséquences de cette tragique épreuve sont encore très nombreuses et impressionnantes.

Bosnie-Mostar-guerreBien sur, le vieux pont vient d'être reconstruit et représente le symbole d'un grand espoir de réconciliation entre les communautés... mais le conflit est encore trop récent, les familles ont subit trop d'épreuves, ont été trop divisées pour que les plaies puissent se refermer aussi vite. Il va falloir beaucoup de bonne volonté, de réflexion et de... temps pour oublier une telle atrocité !

Donc il faut aller à Mostar ne serait-ce que pour ressentir ce qu'a été le conflit concrètement: très émouvant d'écouter les guides locaux bosniaques nous expliquer leur vision des évènements et leur foi en l'avenir.

Bien sur, il y a beaucoup de monde... mais il suffit de sortir de la "rue des touristes" (Brace Fejica) et d'aller, coté est, dans la grande rue de Mostar (M. Titta) pour se retrouver seul !

 

Pour plus d'information sur Mostar, la Bosnie, la guerre :
www.1clic1planet.com/bosnie herzegovine.htm Infos sur la Bosnie
www.tlfq.ulaval.ca/axl/europe/bosnieherzinf.htm Encore plus d'infos sur la Bosnie
www.unesco.org/culture/heritage/tangible/bosnia/html_eng/monument.shtml Mostar présenté par l'Unesco (anglais)
http://membres.lycos.fr/guernicaadpe/mostardanslaguerre.htm Plus d'infos spécialement sur le guerre
www.tlfq.ulaval.ca/axl/europe/bosnieherzday.htm Tout sur les accords de Dayton

Pour toutes informations générales sur la Croatie :
www.amb-croatie.fr/croatie/index.htm  Informations générales; site très complet à ne pas manquer.
www.1clic1planet.com/croatie.htm  Informations générales
www.croatia.hr/home/Default.aspx  Office tourisme croate (anglais).